29/12/2004

Le best of de 2003 ! encore un !

Après le succès de deux flics à Miami, la RTBF Charleroi présente une nouvelle série policière de science fiction qui va cartonner aux states et en Wallonie ! Bienvenue dans Jemeppe Police d’Etat 20242023 : Pascal Obispo, célèbre chanteur français, vient vivre en Belgique. Il s’installe au Bois de Rognac à Neupré. Avec l’aide de Maurane et de Anny Cordy, il infiltre discrètement le gouvernement Belge en se faisant de bons amis. Quelques mois plus tard aux environs des fêtes de Noël, notre bon Pascal renverse le gouvernement Belge aidé par le fan club violent de Jean-Jacques Goldman et l’équipe française de football plus quelques ninjas wallons.Il a donc les pleins pouvoirs et siège à Forest National, devenu le bâtiment officiel de l’état. Florent Pagny est nommé ministre des finances. 2024 : Après avoir transformé la RTBF en Radio-Télé Playa Italia Barzoti car ça le faisait beaucoup rire ,L’Etat Obispo crée une brigade anti-musique atonale basée à Jemeppe qu’il baptise « le kungfu squad de la chanson » et déclare les compositeurs de musique contemporaine hors la loi. Les plus grands musicologues et spécialistes sont engagés pour traquer ce nouveau genre de criminels.Voici 24 heures dans la vie de ces nouveaux policiers :Miam : Salut Sonic Raoul, l’homme aux oreilles d’or ! Tu as repéré des méchants compositeurs aujourd’hui?Raoul : Salut Sex Machine, mon indicateur m’a dit que le gang des commandos de Pierre Boulez essaye de monter la Turangalila Symphonie de Messiaen dans les caves du café « AC Juventus » à Ougrée bas. Miam : Raoul regarde ! C’est inquiétant, l’ordinateur m’indique qu’une réunion des anciens de l’IRCAM a lieu à Embourg, au Collège Episcopal du Sartay. Il faut aussi surveiller qu’ils ne fassent pas une jam session entre eux. Généralement ils sont sages, ils jouent aux cartes en écoutant du Steve Reich ! Raoul : Bon, c’est pas tout ça, c’est l’heure de la pause de midi, je pointe ma carte. Je reviens vers 14h30, je vais boire un pot à la conférence de presse des Francofolies, c’est encore la fête à Obispo au village Francofous ! Miam : mince alors ! CafignonLe cafignon c’est mieux qu’une note interne !C’est un avertissement sonore, une note interne musicale que l’on diffuse au sein d’une entreprise pour rappeler à l’ordre de manière sympathique, jeune et sans prise de choux, les salariés récalcitrants. Vous allez entendre dans un instant le cafignon / que le directeur de la centrale nucléaire de Tihange / avait diffusé à ces employés / qui se promenaient trop souvent au bord de la piscine radioactive, sans respecter les normes de sécurité. Vous les ouvriers qui mangez vos tartinesÀ midi au bord de la piscine Je vous en supplie stoppez cela!Vous allez me causer des tracasJe sais qu’on a bon au bord de cette piscineAvec une délicieuse tartineÀ parler des femmes des copainsEn paradant en maillot de bain Je vous assure que je suis pourtant un chouette mecMais je vous jure, on est pas au Club MedFini l’ambiance Méditerranée Les vacances sont terminées !Mais bon sang, c’est une piscine nucléairePas un club de partie de jambe en l’airJe suis non pas maître nageurBande de sales petits frimeurs Raymond, sors tout de suite de la piscineOn ne nage pas la-dedans, ça peut être dangereux mon amiTu n’as même pas mis ton bonnet de bainEt arrête de rouspéter et de te comporter comme un sale gosse.Je sais que tu es délégué syndical ici mais tu es en tort cette fois-ciAllez tout le monde au travail maintenant !Les secrétaires, enlevez moi vos bikinis, remettez vos tailleursJe compte jusqu’à 4, tout le monde va au bureau dans la joie et la bonne humeur ! Ebauchon (un) Petit bloc de racine de bruyère grossièrement ébauché, prêt à être travaillé par le fabricant de pipes Ola podrida :Bonjour à tous les auditeurs de La Première !Bienvenue dans l’émission sympathique du temps de midi «Cuisine du monde et courrier des lecteurs» Miam : Salut Virginie. Mmm ça sent bon ici. Qu’est-ce vous nous avez préparé comme délicieux repas ?Virginie : Rien du tout mon cher Miam, ça doit être mon nouveau parfum « Fleur de cervelas » que vous reniflez.Miam : Ah bon ! C’est un tue-l’amour ce parfum. Ça sent la volaille. Cette semaine Virginie, j’ai reçu une lettre fort amicale de Patricia Larondelle qui a 63 ans et habite Fléron. Elle a des questions pour vous Virginie, vous qui êtes notre grande spécialiste de l’art culinaire :« Bonjour Virginie et Miam, j’adore votre émission et j’ai une petite question : Il y a un mois environ, j’ai acheté mon premier ordinateur. grâce à la pédale à 2 boutons que j’active à l’aide de mon pied droit, j’ai réussi à m’inscrire sur un site Internet de recette de cuisine »Une petite parenthèse avant de continuer la lecture.Je ne suis pas informaticien et je souhaite être prudent mais il me semble que la pédale que vous activez avec votre pied s’appelle une souris et, il me semble, mais je vous rappelle que ce n’est pas mon rayon, qu’on s’en sert normalement avec la main !Bref, je continue : « Je me suis donc inscrite sur un site de cuisine, j’ai donné mon adresse électronique afin de recevoir des recettes.Qu’elle ne fut pas ma surprise de recevoir dans l’heure, par courriel, une recette très intéressante d’origine anglaise portant le nom de « This address has permanent fatal error ». Pour réaliser cette recette, il semblerait qu’il faudrait utiliser des ustensiles de cuisine portant le nom de « undisclosed recipient ». J’ai fait le tour de tous les Blokker et autres Casa de la région, mais personne ne semble connaître les « undisclosed recipient ». Où puis-je les acheter afin de réaliser enfin cette délicieuse recette britannique ?Virginie : Humm, il me semble que vous avez surtout besoin de quelques cours d’informatique ! En attendant je peux vous conseiller de préparer un olla podrida, c’est une paella avec des anchois ! Saurin (Joseph) :Joseph Saurin, alias « le roi du salami ».Vous le connaissez peut-être Jacques, c’est un héros à Liège !Boucher charcutier de formation, il gagna en 1976 le titre de « roi du salami » ou plutôt « king of salami » au « worlwide championship of salaisons ». En français, on pourrait traduire par « championnat mondial de charcuterie de Miami ». Outre ce titre d’exception qu’il garda plus de dix ans, on lui doit l’invention de plusieurs charcuteries, comme le célèbre salami aux cook de Dinant. Son dernier exploit fut la réalisation à Tilff d’un boudin noir aux raisins de plus de 50 mètres. Les Crépusculaires couillus, célèbre groupe québécois, lui ont même écrit une chanson hommage. On écoute un tout petit bout !C’est moi Jo, le roi du salamiZe king of salaisons, le charcutier sexyJe suis doué comme Dustin Hoffman dans Rain ManJ’ai le prix de l’employé du mois aux Boucherie ReymansAvez-vous vu mon boudin noir géant ?C’était un vrai travail de titan Drépanocytose (la) (audit) :Maladie chronique touchant les globules rouges du sang. Skip :Lancement de la musique sportVirginie : Miam Monster Miam et le « Champs Freudien wallon » présente : « Poésie et fitness : l’émission qui fait du bien à l’esprit et aux fesses » Miam : Bonjour Virginie Virginie (genre prof de fitness) : Bonjour, prêts à transpirer et à remuer vos petits culs et vos abdos en rythme ?Miam : Off course ! On vous présente aujourd’hui une émission dynamique sur le thème « poésie méditative de Alfred de Lamartine et body sculpt pour abdos fessier ». C’est parti. Let’s go !Virginie : Ok on va commencer avec un exercice très simple : jambes à la verticale, pieds en flexion. Sur le rythme, faire des petits battements de 10 à 15 cm, lentement, et puis on augmente l’amplitude et on expire à la fin du mouvement. Allez 1, 2, 3 ,4 et un 1, 2, on expire. Here we go et 3, 4. Ok. Et 1, 2, 3, 4. Très bien (continuez 1, 2, 3 ,4 pendant que miam parle) , 1, 2, 3 ,4Miam : « L'isolement Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne, Au coucher du soleil, tristement je m'assieds; Je promène au hasard mes regards sur la plaine, Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds. Virginie : Très bien, maintenant élévation latérale du bassin, maintenir en tension l’ensemble du corps. Let’s go avec du punch. 1, 2, 3, 4 and start again !Miam : « Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes, Il serpente, et s'enfonce en un lointain obscur; Là le lac immobile étend ses eaux dormantes Où l'étoile du soir se lève dans l'azur. Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres, Le crépuscule encor jette un dernier rayon, Et le char vaporeux de la reine des ombres Le skip c’est des exercices spirituels pour les abdos-fessiers Origine de faire ripaille :Musique « synthé scientifique »Bonjour à tous les auditeurs fidèles, bienvenue au « Cercle scientifique du Jeu des dicos version 2.0 »Après l’échec cuisant du premier numéro, nous avons recentré l’émission, nous vous assurons que c’est fini le temps des chercheurs qui cherchent pendant que les auditeurs partent. Fini les blagues de scientifiques élitistes que personne ne comprend !Comme la musique que vous entendez l’indique, ainsi que le décor avec ce magnifique tableau de chien avec un pyjama vert, place à une émission jeune et dynamique, presque Hip Hop, qui groove, pour les kids du milieu urbain qui captent toute de suite la vibes, le buzz, et qui s’explosent la tronche avec la science.Miam : Bonjour Mad Professor Fred, what’s up man aujourd’hui ?Fred : Yo ! Fred represents et big up à tous les membres du posse scientifique du service biochimie génétique du CHU, special featuring à mc Stephan Hawkins et à DJ Around Tazief.Entre nous, qu’est-ce qui faut pas faire pour que tu puisses garder ton emploi à la RTBF !Miam : Arrêtez de rouspéter DJ Fred et testiau pau va, c’est ça ou on passe à la trappe. Jacques Mercier me l’a encore dit hors antenne avant de commencer l’émission. La pression est énorme et puis pense un peu au buffet champagne et caviar après avec Aurélia et Virginie…Bon. Yo Fred, kesse t’as trouvé de scientifique cette semaine, on va leur mettre leur mère avec ta découverte de cette semaine, moi je le sens bien man !Fred : De nombreuses études tendraient à démontrer que la consommation excessive de frites aurait une influence négative sur le taux de mauvais cholestérol. Tout cela est bien entendu à mettre au conditionnel.Miam (dépité) : C’est tout ?Fred : Ben oui.Miam : Ah bon…. Tu te fous de moi ou quoi ? Tu veux que je me fasse virer ? C’était déjà limite depuis le sketch foireux sur l’apéro instanet de la fois dernière….Fred : Ben c’est à dire que j’ai passé mon week end à jouer aux fléchettes au café l’ac juventus.Miam : Je m’en fous, je veux rien savoir. Silence. Je suis ultra-déçu dans l’ensemble, Fred . Franchement !L’origine de faire ripaille c’est une grosse déception Jacques ! Gerbeuse (une) (audit)Appareil de levage qui sert à empiler des marchandises Regiomontanus : Un peu d’histoire de la pop musique belge.Alors que Jacques Brel cartonnait en France avec ses belles chansons, un autre chanteur belge décrochait un tube au Japon.Je veux bien entendu parler de Serge Regiomontanus, bon vivant et poète maudit des cantons rédimés. Ce chanteur de charme de la région d’Eupen enregistra en ‘72 ce classique de la chanson belge, je veux bien sûr parler de la chanson Flitch Flutch FlatchOn écoute :Dans Flitch Flutch Flatch, Serge Regiomontanus posa une question existentielle de cette époque : comment faire pour mettre les billets dans le string de la stripteaseuse sans renverser la bière qu’on a à la main ? genipaMiam : Bonjour !Aurélia : Bonjour ! Bienvenue dans la nouvelle rubrique qui s’appelle « à l’intérieur de Miam Monter Miam, à la recherche d’un petit quelque chose de surnaturel ou de comique », ou l’on découvrira ce qui se passe à l’intérieur de Miam Monter Miam. De la radio-réalité vu de l’intérieur du cerveau. Ça va le faire, c’est géniaaallll comme concept !Miam : Tout à fait ma chère. Et pour nous guider dans ce grand voyage d’une vie, j’ai l’honneur de recevoir Miam en personne ce soir.Miam : Bonjour MiamMiam : Bonjour comment allez-vous ?Miam : Très bien merci. Mince alors, voilà que je commence à me parler à moi-même. Et en plus je me vouvoie. Au fait ça ne vous dérange pas Miam que l’on aille comme ça visiter votre moi le plus profond chaque semaine ? Moi, ça me gênerait personnellement !Miam : N’oublie pas que tu es moi mon petit gars, si on me visite on te visite aussi!Mais on peut me visiter si ça fait rire mon pote Raoul !Miam : Tout ça devient absurde et trop complexe à gérer dans une fausse définition. Qu’est ce qui m’a pris d’écrire ce truc?Miam : Demande-le toi ! hihihihiAurélia : Pathétique, tu te prends pour le Raymond Devos de Seraing ou quoi Miam, hihihiMiam : Mais qui êtes-vous au fait ?Aurélia : Je suis la part féminine que tu as en toi et qui s’exprime enfinEvil Miam : Mais je ne suis pas de la jaquette, pourtant…Miam : Mais qui a parlé?Evil Miam : C’est Evil Miam, le méchant Miam qui possède l’esprit caustique et les blagues salaces, qui dit les gros mots, une espèce de Pierre Kroll intérieur. C’est moi qui te joue des mauvais tours pour le fun. Tu te souviens du coup de la pommade chauffante à la place de la pommade cicatrisante après ta circoncision ? Et bien, c’était moi ! C’est moi qui ai le plus l’accent serésien et qui aime les frites.Miam : Salopard, je vais te tuer. Aïe ! Je me fais mal !Aurélia : Cette rubrique est arrêtée suite à une rupture d’anévrisme. C’est ça un génipa. Wengé :Musique accubitoireMiam : Hello Fred !Fred (genre décorateur) : Ola Miam, t’as vu la nappe que je suis en train de broder ?Miam : C’est bien beau, dis ! Bienvenue aux auditeurs qui nous rejoignent pour l’émission « décoration et courrier des lecteurs ». J’ai reçu une lettre pour le moins inquiétante d’Elisabeth Pudleur de Tavier, je vous la lis Fred : « Cher Miam, suite à votre merveilleuse émission d’il y a 2 semaines où on apprenait comment transformer une arme de destruction massive en coin DJ, j’ai eu envie de passer à l’acte et de m’improviser décoratrice.Fred : Chère Madame, c’est un métier, on ne s’improvise pas comme ça décorateur !Miam : Bon tu arrêtes, Fred, ça suffit. On va perdre des auditeurs avec tes diversions stylistiques. Bon je continue : « à l’approche des fêtes, je me suis sentie très créative et j’ai décidé de décorer de manière originale mon sapin de Noël sur le thème « à la liégeoise ».J’ai remplacé les boules de Noël habituelles par des boulettes de différents types qui m’ont été offertes par la confrérie du Gai Boulet de Boncelles. J’ai mis une fricadelle à la place de l’étoile et je me suis servie de la choucroute à la place des guirlandes. C’était magnifique !Mais après quelques jours, les décorations se sont mises à pourrir et puis des bêtes de toutes sortes sont apparues. J’ai vaporisé du déodorant mais ça n’a servi à rien. Mes voisins ont porté plainte et ma maison est fermée pour cause d’insalubrité. Voilà, je me retrouve à la rue sans logement tout ça à cause de vous et de vos idées de déco. Fred : C’est triste ma cher Elizabeth, mais on ne vous a jamais dit qu’on ne joue pas avec la nourriture ? La prochaine fois faite plutôt un wengé, c’est une culture de monstre…

12:36 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28/12/2004

Bonnes fêtes à tous les lecteurs du miam blog !

"Toute l'équipe du miam blog vous souhaite de bonnes fêtes et une bonne année 2005 ! Une année que l'on vous souhaite pleine d'amour, de kung -fu,de rire humoristique, de femmes à poils genre Samantha Fox non lesbienne, d'achat du nouveau disque de miam (au moins l'acheter 3 fois) , de lecture du Marc Dixon blog, de chats et de chiens, de singes sans poil qui connait tous les tubes du chanteur Carlos, de paix dans le monde, d'alimentation correcte qui exclu pita toute viande, fricadelle, mitraillette et pizza boulet-frite... On vous souhaite aussi une année remplie de football (pour ceux qui aiment ça), de sm, de gsm, de blog, de punk music, et de cara pills ! Bref une bonne année pleine de rire ! A cette occasion, miam vous donne à lire un best of des sketchs du jeu des dicos de la semaine passée ! C'est la fête iciiiii !" message de l'équipe management du miam blog

18:51 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

best of des sketchs miam du dico 2003, la première émission de miam en novembre 2003 !

- Jacques : Alors, Miam, il paraît que vous êtes à l’étranger ?Tout à fait Jacques ! (lancement de la musique roumaine qui ne dure pas très longtemps)Je suis en direct, en duplex de la Roumanie. Je tiens à remercier la rtbf de tout mon cœur.Merci 1000 fois à la rtbf de m’avoir prêté toute sa technologie radiophonique pour réaliser ce duplex d’anthologie..Merci aussi à toute l’équipe du Jeu des Dictionnaires d’avoir cru en moi, je tiens aussi à remercier mes parents et mes amis proches qui m’ont soutenu dans les moments difficiles.J’ai la larme à l’œil. Je pense que l’équipe peut m’applaudir pour saluer mon travail journalistiqueAlors qu’est-ce que je fous en Roumanie ?Tout d’abord je suis parti là-bas pour réfléchir, me poser des questions sur ma vie et relire quelques textes philosophiques de Frédérique Nietzsche, en allemand dans le texte.Deuxièmement pour découvrir un peuple, une culture différente de la nôtre et la présenter à mes amis wallons de la manière la plus scientifique et rigoureuse possible, avec preuves à l’appui.Troisièmement, pour essayer une nouvelle espèce de sketch expérimental, avant-gardiste, souvent à la limite du bide mais toujours sincère, généreux, riche en émotion. Qu’est-ce que c’est excitant comme aventure!Avec le recul, je pense que le jeu en valait pas la chandelle. Qu’en pensez vous Pierre Kroll ?Ce matin par exemple, je me suis promené sur une brocante assez chouette.Au fait, est-ce que vous aimez les brocantes, Jacques ?J’ai trouvé de jolies choses :Par exemple, cette jolie jambe en plastique et ce portrait de chat Roumain en noir et blanc.C’est tout à fait la Roumanie, ça !Puis j’ai rencontré à un stand de sculpture sur cette même brocante, un jeune comme on les aime ici au jeu des dictionnaires. Un jeune rempli d’énergie, de peps qui travaille avec ses mains mais aussi avec son cœur.Ce jeune s’appelle Juan d’Outremeuse, il est né en Liège et est venu ici en Roumanie à l’age de 19 ans grâce à un contrat pfi du forem de Liège.- Miam : Bonjour Juan, c’est un plaisir que vous soyez à mes côtés pour ce duplex d’anthologie :- Raoul : Merci à vous, j’espère que mon français est bon que je n’ai pas trop chopé l’accent roumain.- Miam : Quand vous êtes vous décidé à venir en Roumanie ?- Raoul : J’ai été voir les agences du forem et j’avais le choix entre deux offres d’emploi : ce que je fais maintenant en Roumanie ou gynécologue à Ibiza.- Miam : Et que faites-vous maintenant ?- Raoul : Je réalise de manière artisanale des jolies statuettes d’Adamo en bois que je vends sur cette brocante, à l’occasion de ces 60 ans. J’ai aussi des chauffe-plats en forme de Jacques Brel si ça vous intéresse.- Miam : Un grand merci et à très bientôt pour un nouveau duplex !Et bien comme vous le voyez, Jacques, l’actualité belge dépasse largement nos frontières… Salvatore, la Roumanie vous dit « Bon Anniversaire! » Flonflon :C’est le nom donné à une étude très sérieuse parue dans le Reader Digest d’octobre 2002. Cette étude apporte des preuves tangibles que 46 % des chats de moins de 6 mois meurent en tombant dans une friteuse. Dans 80% des cas, il s’agit d’un suicide lié à une dépression profonde et pour les 20% restant, il s’agit d’un accident, lié à une maladresse de l’animal. Attristé et effaré par ce constat, j’ai décidé hier d’écrire une chanson sur une musique célèbre d’André Brasseur :Musique : Toi le chat que j’ai élevéToi le chat que j’ai aiméJe t’en supplie, ne te jette pasDans la friteuse qui se trouve làJe sais que la vie te semble dureJe te donnerais dix croquettes dureOu alors tu es maladroitDans ce cas fais attention à toiÉloigne toi de la friteuseSi tu veux une vie heureuseMais si tu souhaites mourir Vas-y crève, je te souhaite le pire Chavela Vargas :(n.propre) (audit)Grande chanteuse populaire mexicaine (Née en 1919) Elle devient professionnelle dans les années 50. Sa dernière apparition musicale date de 1993. Catillard : C’est le nom que l’on donne à ces gens un peu fous qui tentent de dépasser la dose létale de Canderel. Je m’explique :La dose létale en Canderel pour un homme équivaut à 3 x son poids. Pour vaincre la dose létale, il suffit donc de manger 3x son poids en Canderel + 1 pastille sur une période de 12 heures.C’est donc cette pastille qui fera la différence pour dépasser la dose létale ! C’est simple, Jacques qu’en pensez-vous ?Je vous lirai les calculs précis plus tard dans l’émission pour que vous soyez impressionné….Je tiens quand même à signaler par fierté pour mon pays que le Belge Raymond Nieks avait réussi à dépasser la dose létale dans les années 60. Mais personne n’en avait vraiment parlé à l’époque, l’aspartame étant un produit alors peu connu et utilisé essentiellement à des fins scientifiques.Le catillard est aussi le mot qu’on utilise pour décrire le dernier Canderel qui permet d’aller au-delà de la dose létale et donc de la vaincre. Coutille :Je vous parlais hier, je ne sais pas si vous vous en souvenez Jacques des gens qui tentent de dépasser la dose létale de Canderel. Je résume :Une règle d’or : manger 3x son poids + 1 pastille en 12 heures pour vaincre la dose létaleLe Belge Raymond Nieks avait réussi et bla bla bla blaCertains docteurs et autres spécialistes, pour le bonheur de la science, ont fait des calculs de conversions très précis en s’aidant d’ordinateurs ultraperformants.Un homme de 70 kg qui souhaiterait battre la dose létale en Canderel devrait donc avaler en 12 heures :210 kg + 1 pastille. Un sachet d’1 kg de Canderel contient 10.000 pastilles. Cet homme devra donc ingurgiter 2 millions cent mille pastilles plus une. Par contre, s’il choisit de procéder avec du Canderel en poudre, il devra manger, et cette fois je vais compter en litre puis en m3 pour faire monter le suspense et montrer que je maîtrise parfaitement le système métrique, il devra donc manger 2000 litres de Canderel soit 2 m3.Coutille : c’est l’avertissement des médecins sur les syndromes post-dose létale de Canderel. Des maladies graves telles que le cancer pourraient se développer chez le patient survivant. Toueur :(un) (audit)Bateau qui se hèle sur une chaîne qui repose au fond du canal. Origine scandinave, où le verbe “touer” signifie : faire avancer un bateau en tirant sur une corde, ou un cabestan. Origine de Buller : Bien avant l’origine du monde, le fascinant tableau de Courbet (Gustave), (pas Julien,l’autre, le peintre, je dis ça pour les plus jeunes d’entre nous qui n’ont aucune culture générale…), il y avait l’origine de Buller. Ce tableau réalisé par un peintre tchèque inconnu au début du siècle a fasciné plusieurs générations. Cette fresque impressionnante est peinte sur une matière genre moquette à poils longs. On y voit des chats de différentes couleurs plongeant dans une marmite géante remplie d’eau bouillante dans laquelle cuisent des pommes de terre coupées en lamelle. Certains chats semblent dérangés voir déprimés et d’autres semblent distraits et tombent dans la marmite par hasard.Sur la gauche du tableau, on aperçoit Enrico Macias, habillé comme Jean-Michel Saives avec un short très court et jouant au jocari avec Carl De Moncharline sur une fausse plage qui ressemble étrangement au truc ringard de l’été à Bruxelles qui imitait la mer du nord près de Tour et Taxi.Carl De Moncharline, avec sa main gauche, puisque sa main droite tient une raquette, envoie de son portable des emails pour inviter le peuple aux journées Rollers qu’il organise à Bruxelles. Et puis aussi pour boucher les boîtes mail des petites gens qui sont déjà au bord de l’implosion avec ces saloperies de mail concernant les pompes d’agrandissement de penis, communément appelés penis enlargement. Bref, on aperçoit aussi dans le fond du tableau au loin sur une montagne, des sosies de Thomas Vaname,Raoul Reyers, Jean-Louis Lahaye et les membres de l’équipe du jeux des dictionnaires, tous nus comme en Suéde, se livrant à une orgie d’ordre sexuelle et essayant de résoudre le mystère de pi, ce chiffre magique qui ne s’arrête jamais.Ce tableau est fascinant, il paraît même que quand on le trempe dans l’eau, on voit apparaître une pub antique pour le Central Cash … Passe-volant :C’est le surnom que l’on donnait dans les années 70 à Dirk Verschraegen, célèbre musicien d’origine gantoise qui a écrit, sans le savoir, une des pages les plus obscures de la musique Belge des seventies. Il mourut en 1985 : suicide, dose létale de Canderel. Bien avant les too many djs, ces Flamands qui fusionnent deux chansons pour en faire une nouvelle, il y avait donc passe-volant. C’était l’inventeur d’une mode qui fit des ravages dans la Flandre des seventies : la frieten pop. Son premier coup d’éclat : reprendre Gigi Lamorosso, la célèbre chanson interprétée par Dalida, et l’adapter aux besoins des consommateurs Belges. Il transforma donc cette chanson en :MusiqueFriet met mayonnaise fut un hit, surtout dans les Delhaize et les Central Cash de notre pays. Resultat : friet met mayonnaise resta numéro 1 à l’ultratop pendant 10 mois.Après Dirk signa un contrat mirobolant avec les délicieuse bières gluck mais ça c’est une autre histoire, pour plus tard…si je reviens une autre fois Jacques… Apodictique :(adj.)(audit)Irréfutable, en parlant d’une preuve. Un jugement apodictique est un jugement péremptoire. Sardinal :Un peu d’histoire pour commencer. Frédérique Nietzsche écrivait dans « Je suis un surhomme », son best seller allemand vendu à des millions d’exemplaires : « le sardinal c’est vraiment gai ». Plus loin dans ce livre, page 138, on pouvait lire cette phrase définitive : « quand je joue au sardinal, j’ai bon » ou bien page 254 « une bonne partie de sardinal ça me plait parce que je transpire et mon corps a besoin de se remuer et d’évacuer des toxines». « Das ich sardinal voelen » dans le texte..Alors vous vous demandez ce qu’est le sardinal ?Le sardinal c’est un sport antique rebaptisé en français pour plaire au public « une bonne guerre fera de nous des héros ». Malheureusement, ce sport fut vite abandonné au profit du football. Sportule :La sportule asbl est le nom de l’association sérésienne créée pour et par les gens qui adorent pratiquer les barres parallèles et qui possèdent des chats de plus de10 kg.L’association édite chaque mois grâce aux cotisations de ces membres un petit magazine avec des articles de fond, des chroniques, poèmes, etc.Pour financer leur programme et pour faire découvrir leurs deux passions, ils organisent une journée porte ouverte, bien remplie en activités de tout genre.Attendez, ils m’ont envoyé leur programme car ils savent que je suis chroniqueur radio. Je suis une star locale maintenant Jacques.Voilà le programme :Le 16 novembre :14 heures : échauffement des muscles et initiation à l’univers fascinant des barres parallèles. Attention ! N’oubliez pas vos pots de magnésie pour les mains. Démonstration de barres parallèles par Denis Sorlin, président du club les sportules.Garderie pour chats prévue dans le hall omnisport du bois de l’abbaye.16 heures : goûter tartes au riz, conférence-débat autour des thèmes « le régime félin, pourquoi cela ne marche pas », « la pratique des barres parallèles pour chats obèses, supercherie ou réalité scientifique » « la dépression du chat obèse et le suicide dans la friteuse, le mal du siècle »Avec la présence exceptionnelle de Maurane 17 h 30 : lecture des poèmes du vétérinaire Boland et discussion autour des nouvelles réglementations de la fédération gymnase des barres parallèles de Belgique : la fgbpb20 heures :Repas bio et présentation de la comédie musicale « Mad Max » par les enfants de la classe de 3ème maternelle de l’école communale la glandée des biens communaux .22 heures : Lancer de gros chats au bowling de Boncelles. Le gagnant recevra le trophée barre parallèle 2003. Pédègerie : (une) (audit) Ainsi appelle-t-on les bureaux de la direction, au Québec. Tritanopie :C’est un melting-pot magnifique, un best of, une mise en abîme, un résumé scientifique passionnant des meilleurs définitions de la semaine écrites par miam monster miam. C’est aussi le moment de faire un bilan positif ou négatif et d’en tirer les leçons pour que le futur soit meilleur. C’est ce que je souhaite de tout mon cœur à tous les habitants de ce monde et de Belgique.Imagine all the people living in a better world chantait John Lennon.Bref, cette semaine nous avons donc appris que certains wallons essayaient de dépasser la dose létale en Canderel, que les chats obèses, jeunes ou vieux avaient un cœur et comme nous quand ça va mal, étaient tenté de mettre fin à leurs jours, notamment en sautant dans des friteuses.Nous avons aussi discuté et créé un vrai débat culturel digne des plus grandes heures du service public grâce à la polémique sur le tableau l’origine de Buller, cette fresque étrange et grâce à la lecture en allemand dans le texte de quelques passages de « je suis un surhomme » de F. Nietzche. Des définitions souvent tendres, émouvantes, jamais dénuées d’intelligence et qui placent l’humain au centre du monde, écrites avec cœur par un homme simple, humble, généreux une sorte de Conte sponville amélioré.Je tiens à dire aussi par souci d’honnêteté que toutes les définitions que vous avez entendues ont été écrites nu, selon la méthode suédoise dont je vous avais parlé, il y a 2 mois, quand j’étais simple invité.Lors de cette émission déjà culte que je vais tritanopier, je vous avais expliqué que mon clip était magnifique avec ses hommes animaux jouant de la musique et un homme à tête en plastique déposant des biscuit dans un étuis pour le tigre guitariste. Que sur mon site que Jacques trouvait très réussi, le robot du mois avait beaucoup de succès, et que mes musiciens et moi répétions nu à la grande époque de hey tank ! mon deuxième disque ….

18:50 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |