31/05/2005

Vive Pascal Thomas !

Il y a des réalisateurs que j'ai toujours adoré. Pascal Thomas est de ceux là. J'adore ces films surtout "parle pas la bouche pleine". Pascal Thomas fait un cinéma qui certains critiques qualifient d'une autre temps et de mineur. Moi je ne suis pas d'accord ,je trouve que son cinéma est 1000 fois intelligent que la pluspart des films Français et puis il sait très bien ce qu"il fait Pascal. Mon petit doigt m'a dit est une merveille et j'ai adoré regarder ce film, cela faisait longtemps que je ne m'étais plus autant amusé au cinéma. Quel Plaisir, un peu comme à la vision d'un film de Joe Dante que certains journalistes considérent comme un réalisateur de série B hollywoodienne. Pascal Thomas a toujours eu le sens du titre, le sens du montage, l'intelligence de créer des personnages de seconds rôles étranges et un sens de l'humour qui ne tombe dans la grosse frencherie idiote. Les films de Pascal Thomas sont comme du canada dry , ça ressemble à du film de série b comédie française mais ça ne l'est pas. Total Respect en tout cas et courez tout au cinéma ! 2005 - Mon Petit Doigt M'a Dit (Réalisateur)de Pascal Thomas 2003 - Le Grand Appartement (Réalisateur)de Pascal Thomas 2001 - Mercredi Folle Journee ! (Réalisateur)de Pascal Thomas 1998 - La Dilettante (Réalisateur)de Pascal Thomas 1988 - Les Maris, Les Femmes, Les Amants (Réalisateur)de Pascal Thomas 1982 - Celles Qu'on N'a Pas Eu (Réalisateur)de Pascal Thomas 1978 - Confidences Pour Confidences (Réalisateur)de Pascal Thomas 1977 - Un Oursin Dans La Poche (Réalisateur)de Pascal Thomas 1975 - Le Chaud Lapin (Réalisateur)de Pascal Thomas 1973 - Pleure Pas La Bouche Pleine (Réalisateur)de Pascal Thomas 1972 - Les Zozos (Réalisateur)de Pascal Thomas

19:09 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/05/2005

Concert à ne pas rater et en plus c'est gratuit (place à retirer! )

Pour son dernier album, Soleil noir, Miam Monster Miam s’est offert la participation de l’Orchestre Philharmonique de Liège et de la Communauté Wallonie-Bruxelles, pour l’accompagnement de la chanson : « L’Origine du monde » (sous la direction de Jean-Pierre Haeck).Le mardi 21 juin prochain, c’est au public de découvrir cette collaboration rare et surprenante ! La Salle Philharmonique ouvre ses portes pour une grande soirée gratuite en trois temps : vous pourrez y entendre Miam Monster Miam, tour à tour en solo, avec l’OPL dans des orchestrations originales et inédites de ses chansons ( arrangées par Renaud Lhoest !), et aux côtés de l’OPL pour vous faire découvrir des « tubes » de la musique symphonique (« Nouveau Monde » de Dvorak,…). Avec aussi quelques surprises ! (dont mes amis jeronimo et Raoul Reyers en guest...) LES PLACES SONT GRATUITES ET A RETIRER DES A PRESENT A L'OPL , BOULEVARD PIERCOT 25 4000 LIEGE

14:02 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/05/2005

l'homme à la tête de chou ! yeah

Variations sur Marilou Dans son regard absentEt son iris absintheTandis que Marilou s'amuse à faire des volUtes de sèches au mentholEntre deux bulles de comic-stripTout en jouant avec le zipDe ses Levi'sJe lis le viceEt je pense à Caroll Lewis.Dans son regard absentEt son iris absintheTandis que Marilou s'évertue à faire des volUtes de sèches au mentholEntre deux bulles de comic-stripTout en jouant avec son zipA entrebailler ses Levi'sDans son regard absent et son irisAbsinthe dis-je je lis le viceDe baby dollEt je pense à LewisCaroll.Dans son regard absentEt son iris absintheQuand crachent les enceintesDe la sono lançantAccord de quartes et de quintesTandis que Marilou s'esquinteLa santé s'éreinteA s'envoyer en l'air...Lorsqu'en un songe absurdeMarilou se résorbeQue son coma l'absorbeEn pratiques obscuresSa pupille est absenteMais son iris absintheSous ses gestes se teinteD'extases sous-jacentesA son regard le viceDonne un côté salaceUn peu du bleu lavasseDe sa paire de Levi'sEt tandis qu'elle exhaleUn soupir au mentholMa débile mentalePerdue en son exilPhysique et cérébralJoue avec le métalDe son zip et l'atollDe corail apparaîtElle s'y coca-colleUn doigt qui en arrêtAu bord de la corolleEst pris près du caliceDu vertige d'AliceDe Lewis Caroll.Lorsqu'en songes obscursMarilou se résorbeQue son coma l'absorbeEn des rêves absurdesSa pupille s'absenteEt son iris absintheSubrepticement se teinteDe plaisirs en attentePerdue dans son exilPhysique et cérébralUn à un elle exhaleDes soupirs fébrilesParfumés au mentholMa débile mentaleFais tinter le métalDe son zip et NarcisseElle pousse le viceDans la nuit bleue lavasseDe sa paire de Levi'sArrivée au pubisDe son sexe corailEcartant la corollePrise au bord du caliceDe vertigo AliceS'enfonce jusqu'à l'osAu pays des malicesDe Lewis Caroll.Pupille absente irisAbsinthe baby dollEcoute ses idolesJimi Hendrix ElvisPresley T-Rex AliceCooper Lou Reed les RollIng Stones elle en est folleLà-dessus cette NarcisseSe plonge avec déliceDans la nuit bleu pétroleDe sa paire de Levi'sElle arrive au pubisEt très cool au mentholElle se self contrôleSon petit orificeEnfin poussant le viceJusqu'au bord du caliceD'un doigt sex-symboleS'écartant la corolleSur fond de rock-and-rollS'égare mon AliceAu pays des malicesDe Lewis Caroll.-Serge Gainsbourg, 1976-

19:27 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |