18/05/2006

vive le podcast , à mort les radios fm !

Non pour rire, mais c'est vrai que tout cela va très mal , j'ai l'impression de revenir en 1997 au début de ma p'tite carrière. Epoque ou les radios étaient très frileuses pour programmer mes disques et ceux de mes collègues belges.. hey tank ! par exemple n'est jamais passé en radio ! En cause n'était pas la qualité mais le fait que c'était un peu différent de la norme radiophonique. Après j'ai compri le truc, je faisais toujours un truc bof par album pour les radios, histoire de pouvoir faire ce que je voulais sur les autres titres et vendre des disques, Sophie est par exemple un morceau fait pour vendre du soleil noir bien plus personnel et ça a marché ! Mais 2006 , l'offre s'est encore plus segmentisé et thématisé et le service publique de plus en plus privatisé.. et rame donc de plus en plus... Les annonceurs font de plus en plus la loi et les programmateurs ne se mouillent plus mais alors plus du tout .. Bref la liberté artistique n'a plus rien à faire sur les ondes fm.. .C'est assez dramatique comme dès que l'on s'éloigne de la ligné poprock variété mainstream ce n'est plus programmable ce qui rend toutes chansons avec un peu de surprises (kinder?) dedans indiffusables et vouées au fond de grenier dès leur sortie .Les plus grands tubes, du grand jojo en passant par lio en passant par Grand master Flash, technotronic et les beatles sont tous des truc improbables , avec un sens imparable de la mélodie et une idée originale qui fait que ça déchire.. maintenant les tubes ne sont plus que des ersatz, des photocopies génétiquement modifiés, emballés dans les mêmes conditionnements plastiques surgelés .. Faire une bonne chanson n'intéresse plus, d'ailleurs je pense qu'il n'y a quasi plus de tubes mais des mini tubes périmés après 1 mois. Comment on en est arrivé là ? Le pire c'est que le public reste aussi naif pensant qu'on leur sert naturellement des bonnes choses.. Combien de disques géniaux n'arrivent jamais à leurs oreilles pour toutes les daubes poprock/variété que l'on entend.. Comme je vous l'ai dit précédement j'ai joué aussi la carte morceau radio mais avec Freaksville , on s'est dit qu'on allait tenter le coups de ne pas présenter des trucs trop formatés au radio, juste pour voir si l'effet de surprise et coups de coeur était encore posssible en radio .. Mon cul oui ! Ce ne marche vraiment pas, les radios ne veulent vraiment que du formaté , du quick musicale avec un rythme à 100 bpm, boum thcak boum, des guitares électriques sur les temps forts et une légère disto sur le refrain avec un pont inutile pour que 3 min 30 (plus facile pour les pubs) .. nous avons présenté trois bombes dont nous sommes vraiment super fier et nous avons reçu trois refus, voire des programmation à très basse rotation de nos trois premières productions : D'abord Sophie Galet , puis moi avec les filles de l'espace mais maintenant c'est autour de Jacques Duvall de se faire jeter des playlists. Honnêtement, l'album de Duvall est vraiment magique , un peu différent de ce qui ce fait mais vraiment excellent et le son est rock, puissant, sale rarement on entend un son aussi "rock" dans la production francophone.. Honnêtement, c'est un coups de bol si le disque sonne si bien ! Jacques se hisse avec ce disque au niveau d'un gainsbourg rock ou d'un Dutronc .. Ce disque aurait du être bien diffusé en radio mais , il dévie un petit peu de la norme, donc il a beaucoup de chance de rester dans l'underground comme mes productions et celles de mes amis.. Dommage , mais c'est pas grave, je pense qu'il faut définitivement se positionner par rapport au système radio/média wallon. Ils sont là tant mieux , ils sont pas là tant pis, mais on va faire sans eux , faire les disques que l'on aime et se battre pour qu'ils vivent en dehors du circuit médiatique, de manière mondiale aussi .. Je suis persuadé que les disques freaksville sont chouettes et que dans quelques années ils seront toujours écoutables car ils sont faits avec sincérité et énergie et avec quelques idées parfois brillantes loin des effets de mode et de la hype inventé par un groupement d'idiots qui sont déjà presque out et remplacable sur le champs.. Même si il ne passe plus en radio ( à tort) Duvall rester un grand parolier et chanteur et a marqué l'histoire de la chanson là et vient de commettre un grand disque même si des couillons des radios ne sont aptes à le comprendre et à vous le diffuser maintenant !

18:05 Écrit par Miam Monster Miam | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.