16/03/2009

Jacques Duvall (les 4 premiers titres du cowboy et la call girl ) raconté par dr miam monster miam

Les amis, imaginez un album qui commence par un cri de loups garou , c'est la pleine lune .. Des guitares sombres au son vintage tremolo viennent s'écraser sur les cris ' ouououou' puissant d'un homme en pleine mutation... la rythmique balance un groove blues non chalant .. comme si les vagues recouvraient le plage pendant la nuit ... screamin jay hawkins n'est pas très loin ...l'homme est devenu un animal .. S'enchaine à ce premier titre baptisé" le cri", une section rythmique remplie de percussion et de 'hahaha' échappée d'une bo de film de vampire lesbien et suivi par quelques sons concret à la pierre henry ! les guitares rentrent comme dans un bon rock groovy à la stones sixties , une histoire de chanson malade parait il qui n'attendra jamais les hitparades.. voilà un larsen et un mur de guitare super dégueu qui est pret à exploser en feedback ,une voix noyée dans un écho pas possible comme une réverbe antidiluvienne qu'on actionne à la manette , un brouillard avec un crash en voiture dans le fossée, c'est l'histoire de Marianne Renoir , Héroine Godardienne... les jesus and mary chain admirant le spectacle en sniffant de la colle prit.. dans le fin fond d'un bar vers 5 heures du matin , un groupe de bal joue pour la 3000ème fois accompagné d'une vieille gloire des sixties à la gueule cassée et imbibé d'alcool .. ils jouent cette chanson qui fut un tube il ya déjà 40 ans, d'autres tubes n'ont pas suivi .. mais les galas continuent .. pour payer le fisc .. suite demain...


17:09 Écrit par Miam Monster Miam dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.