09/06/2007

http://www.gonzai.com/

Lu sur l'excellent site français Gonzai à propos de ce groupe hollandais excellent .. Que j'espère inviter prochainement à Liege.. Imaginez Joe l’indien frappant ses futs à toute vitesse, déclamant des odes aux sexes multiples, et un nerd sapé comme Justice mais maniant le Farfisa comme personne, balançant des nappes d’orgues dans toutes les directions. "Représentez-vous mentalement le concept de newcomer, de ces groupes qui ne gagneront peut-être jamais d’argent, mais qui hantent les coulisses de la scène, attendant leur tour, prêts à débouler sur la scène pour perpétuer l’aventure initiée par Suicide, moins chauves qu’ Alan Vega. Réveillez vos sens, nous sommes en Amazonie, tribu lointaine, un feu de camp monte dans le ciel et des sacrifices humains sont à l’honneur, sorte de rite vaudou pour l’expiation des péchés, la batterie coule sur les corps, les indigènes emportent la carcasse des condamnés devant le Farfisa ternaire qui martèle le rythme ; et Joe l’indien qui reprend de plus belle le motif vocal devant les amazones au sein découvert. On entend des coïts qui claquent au fond des buissons. Puis d’instinct tout s’emballe, le feu débute sur le village, là en Amazonie, milieu de nulle part, gagne les cabanes, embrase la terre devenue rouge, les danseurs païens s’immolent dans le chorus de Lucy, terrible chanson incandescente, toute en montée pleine de reverb’. C’est le Pompéi des forêts, la tribu meurt dans un dernier râle, rampant dans un ultime effort vers ZZZ, qui finit son set trempé de sueur humide, clope au bec. Daan et Tjees sont heureux, encore un peuple qui ne verra pas la fin du monde. Le duo d’hollandais fougueux a encore rempli sa mission. Direction la prochaine contrée pour l’évangélisation des âme"

20:02 Écrit par Miam Monster Miam dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

excellente chronique au Usa sur cd baby

Assez surprenant ! le disque sera en front page du site cdbaby à partir de vendredi prochain ... *****Reviewer: Pamela at CD BabyCasually moving from keyboard doom pop to rollicking space dance to the more finessed and grown up sound of trip hop, Miam Monster Miam’s brand of bizarro Belgian pop en Français is at once compelling, trippy, and fun. This reviewer’s French is limited to the phrase “Je ne parle pas Français,” but the sweet melodies coupled with the suave, deep delivery (smacking of Serge Gainsbourg) transcend whatever barriers might exist between the language in which the record was recorded and those non-speakers who want to listen; you simply don’t need to know what these songs are about to dance to them or enjoy their beauty. There’s something of the French duo Air’s work represented here, but where Air leans toward Burt Bacharach at times, Miam Monster Miam’s music looks more to the space age and the psychedelic with a smirking nod to the Belgian disco pop trio, Telex. Heavy on the keyboard patches (but not in a cheesy fake strings sort of way), almost every piece is a synthpop dance gem, and the ones that aren’t are just pretty.

19:57 Écrit par Miam Monster Miam dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/06/2007

si vous n'avez rien à faire cet été à Liege !

insideoutfdl

22:24 Écrit par Miam Monster Miam dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |